Ce Mercredi 9 septembre prochain, les coureurs du Tour de France ont traversé le département des Deux-Sèvres, d’ouest en est sur quelque 90 km.

Malgré la crise sanitaire, la foule a répondu présente sur le bord des routes deux-sévriennes. Animée par l’échappée du Français Matthieu Ladagnous et la victoire de Caleb Ewan, les agriculteurs ont profité de l’occasion pour donner un coup de projecteur à la production locale emblématique, le fromage de chèvre!

Usant du jeu de mots « Les 2 chèvres », les agriculteurs locaux se sont distingués en réalisant une fresque géante (50mx35m) visible du ciel  et retransmis en direct à la télévision

.Avec près de 6500 exploitations réparties sur 450 285 ha de surface agricole , l’agriculture est un secteur d’activité incontournable et primordial pour l’économie des Deux-Sèvres :

Rappelons que près de 360 000 bovins, 240 000 caprins et 242 000 ovins sont élevés sur notre territoire.  Les éleveurs caprins des Deux-Sèvres détiennent 37 % du cheptel national et et produisent 1 252 302 hl de lait soit 20 % de la production nationale.

L’agriculture est un enjeu capital pour la valorisation de notre territoire. Elle fait partie intégrante de la stratégie d’autonomie mais elle est aujourd’hui affaiblie par la concurrence déloyale due aux multiples traités de libre échange.

La crise à laquelle nous faisons face nous impose un changement de modèle qui doit muter vers une alimentation durable.

Le localisme doit être la pierre angulaire de cette mutation qui permettra d’ouvrir de nouveaux débouchés, à travers le développement de circuits courts d’approvisionnement dans la restauration collective, écoles, collèges, lycées et établissements médico-sociaux.

Une volonté politique que le Rassemblement National mettra en œuvre pour soutenir nos éleveurs, nos agriculteurs  et faire en sorte que ces acteurs économiques ô combien importants pour notre pays, puissent décemment vivre de leur travail !