Le Rassemblement National à Niort a présenté sa liste ce mardi 25 février pour les municipales 2020 et elle sera conduite par Jean-Romée Charbonneau, conseiller régional qui se présente pour la cinquième fois à ce scrutin local. En 2014, il avait obtenu suffisamment de voix pour siéger au conseil municipal.

Jean-Romée Charbonneau tête de liste RN intitulée « Rassemblement pour Niort »  se considère dans l’opposition municipale même s’il défend depuis 2014 nombre de dossiers soutenus par le maire sortant Jérôme Baloge et son équipe.  » Il a eu beaucoup de mérite à reprendre la gestion catastrophique après 70 ans de socialisme à Niort. Il a eu beaucoup de peine sur le plan financier et administratif, il s’en est sorti grâce à un certain nombre d’économies et à quelques projets relativement peu onéreux comme celui du Port Boinot que j’ai soutenu car c’était l’un de mes projets il y a 30 ans, la restauration de la caserne Duguesclin… Mais je suis aujourd’hui en totale opposition avec lui parce qu’ il a pris sur sa liste quelques socialistes et de très nombreux macroniens. »

L’insécurité et les migrants sont les deux dossiers prioritaires du candidat RN à Niort

A Niort, le parti de Marine Le Pen estime que les deux dossiers prioritaires sont l’insécurité et l’immigration. Pour Jean-Romée Charbonneau, « le maire a les pouvoirs de contrôler le nombre de migrants à venir s’installer dans sa ville », le candidat du Rassemblement National qui est aussi conseiller régional depuis 1992, déplore l’insécurité qui règne dans plusieurs quartiers de la préfecture des Deux-Sèvres et notamment les trafics de drogue de plus en plus nombreux.

 

Partager