L’église Saint-André est un joyau du patrimoine de la ville de Niort et un symbole culturel incontournable pour le département des Deux-Sèvres

Construit au 11e siècle, l’édifice s’est agrandi à l’époque gothique avant d’être détruit par les protestants en 1588. L’église  Saint-André fut reconstruite sous le règne de Louis XIV et devient même un lieu de réunion des clubs révolutionnaires quelques décennies plus tard. Le lieu se transforme en hangar à fourrage pendant les guerres de Vendée et tombe peu à peu en ruine. Mais l’église est reconstruite entièrement sous le Second Empire. Aujourd’hui, elle attire chaque année des milliers de visiteurs.

A l’image de nombreuses églises françaises de plus en plus visées par les actes de vandalisme,  l’église Saint-André a été vandalisé à trois reprises ces dernières semaines, plusieurs statues religieuses ont été brisées.

Les autorités conseillent de fermer les portes

Les faits se déroulent à chaque fois dans la nuit du jeudi au vendredi. Plusieurs statues de l’église Saint-André ont été détruites partiellement ou en totalité. La statue de l’enfant-Jésus dans les bras de Saint Antoine a par exemple été retrouvée en mille morceaux dont certains ont été jetés dans une poubelle voisine du monument. La paroisse a fini par déposer plainte au commissariat de police,  les autorités leur ont conseillé de maintenir désormais les portes closes.